•  

    Strategical Closed ! by Lofti Benayak 1/1

    Discours (traduit de l'américain) du nouveau Commandant suprême des forces alliées en charge du Strategical Closed le vice-amiral d'escadre Jean-Yves Schmecte-Levarec'h. 


    Avant de me présenter succinctement à nos amis américains qui me reçoivent aujourd'hui dans les magnifiques locaux du nouveau siége de l''OTAN à Oulan-Bator permettez-moi de saluer mon camarade le général de corps aérien Levautreux qui a été appelé en même temps que moi au second commandement suprême échu aux français celui du Strategical Planning for Drinks, Cocktails and Chispters à Kansas-City.
    Je veux aussi remercier mon collègue commandant suprême John.D.Day en charge des opérations de Tactical Friendly Bombing qui m'a accueilli si chaleureusement ici et je n'oublie pas que je lui dois toujours ma fameuse recette des moules à la sous-marinière ainsi que le concierge... euh suprême lui aussi, je suppose, qui m'a fait visiter mon bureau sous les combles, je pense dans ces six mètres carrés faire du bon travail et puis ça me rappellera un peu mes sous-marins.
    Je vais donc vous faire un rapide résumé de ma carrière, j'ai intégré l'École Navale de Clermont-Ferrand avant de suivre les cours de l'École de l'Air de Noeux-les-Mines après quoi j'ai passé un DEA de Pointage Ascensionnel et un DESS de Bombage Millimétrique, je suis diplômé du Bomber College of Las Vegas et de la Zapatta Tacticalia Academia de Mexico, je suis aussi breveté SGDG d'état-major.
    J'ai exercé un certain nombre de commandements à la mer au cours d'une carrière déjà longue et fournie, j'ai notamment commandé notre légendaire Base Aéronavale 189 de Palavas-les-Flots dotée de pédalos tactique d'attaque type Lebouzin 503 jusqu'à sa suppression faute de crédits puis la frégate furtive d'attaque lance-gauffres "la Consternante" qui devait disparaître malencontreusement des écrans radar lors d'une escale à Papeete, rapatrié par voie aérienne à Quimperlé et à la suite de tensions dans mon ménage, sur lesquelles on me permettra de ne point m'étendre, j'ai demandé à être versé dans le corps des sous-mariniers d'attaque, breveté sous-marinier d'attaque hors-classe j'ai pris le commandement du Claironnant sous-marin nucléaire d'attaque (je suis d'une nature offensive on l'aura remarqué) de la Classe Toulon, après un regrettable incident avec nos amis anglais, qui cultivent même en plein atlantique-nord leur tropisme à rouler à gauche, j'ai intégré l'état-major général des forces sous-navales françaises de l'Atlantique où j'étais notamment en charge du parc de mobylettes... euh tactiques et des menus de la cantine des maîtres d'équipage, il s'agissait que nos garçons fussent... d'attaque. 
    J'ai développé dans le même temps une approche je crois originale et plus consensuelle quand au port du string et des talons hauts par nos équipages de sous-mariniers et j'ai interdit la corvée de lavage de pont en immersion complète qui nous a coûté dans le passé la perte de nombreux sous-mariniers parmi les plus disciplinés, nommé préfet maritime de la région de Limoges et Centre j'ai pu longuement visiter Limoges et notre belle région Centre avant que d'être nommé il y a un an directeur du cabinet de Monsieur le Ministre de la Démence Nationale j'ai pris part à la grande réforme de nos armes et au redéploiement de nos 89 bases opérationnelles et à leurs transformations en quatre supérettes de défense non opérationnelles.
    Monsieur le Ministre m'ayant accordé sa pleine confiance, et je veux ici rendre hommage au parfait turfiste traître centriste qu'il est, je lui taillais... ses crayons pendant qu'il préparait son papier et j'allais jouer ses mises au P.M.U dans le même temps et je veux insister là-dessus où je supervisais l'introduction des toilettes à la turque dans nos forces armées nationales... pardon je veux dire dans notre appareil de défense collaboratif euro-atlantique afin de nous faire accéder à une parfaite interopérabilité entre toutes nos forces européennes, et je crois savoir que cette réforme somme toute réussie et que je compte poursuivre et intensifier à mon nouveau poste, ne fut pas pour rien dans ma désignation parmi 16897 autres officiers généraux français (il y en aura bientôt deux fois plus que de seconde classe ce qui prouve (entre parenthèses) et même en dehors l'excellent niveau de notre système de défense!) et ma nomination par notre commandant suprême en chef des commandants suprêmes que je veux saluer et remercier ici ce soir ... ah mais je crois qu'il veut s'adresser à nous.
    -Yes, yes my boy... one minute please... could-you repeat your speech but in French, I understood nothing of the whole!

    version imprimable: http://revue.lurbaine.net 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique