• NORDNMARK ONE POINT ! Journal intîme du prince consort Raoultkë de Nordnmark by H.T.Fumiganza 25

    17 au 21  Juillet

     

    Les journées se suivent et se ressemblent, je procéde à quelques inaugurations de plages privées, de parkings souterrains, de sanisettes et de magasins Shopi les isles Futrak en sont couvertes mais ici le caviar est au rayon: nourriture pour animaux domestiques.

    J'ai très vite l'impression que le Président Jon-Bob, il veut que tout le monde l'appelle ainsi, et d'abord ses électeurs, profite de ma disponibilité et du prestige de ma fonction et de celui non moins considérable de ma personne pour inaugurer un maximum d'édicules en un minimum de temps.

    J'y mets très vite le holà lorsque le palais présidentiel me propose d'aller inaugurer un night club le Crazy Mambo dans lequel le président Jon-Bob  a des participations et qui m'a tout l'air d'être en fait une boîte à partouze internationale, je ne suis pas bégueule mais quand même.

    Je me fais donc porter pâle et je vais me ressourcer dans ma cabine jusqu'à ce que l'on frappe à ma porte, c'est ce cher Erik le Mauve:

    -je... je ne vous dérange pas Tétessse?

    -Je m'étais assoupi, entrez mon cher baron.

    Il semble gêné le viking,  très vite je le mets à l'aise et il s'ouvre à moi:

    -Voilà Majesté, j'avais pensé qu'en tant que parlementaire nordmois, représentant du Thöf, je pourrais peut-être vous représenter et faire retentir le nom nordmois lors de l'inauguration de cet... cet établissement.

    -Pourquoi pas allez donc faire retentir mon cher baron! Avec vous au moins je sais qu'il retentira haut et fort!

    Il faut savoir lâcher de temps en temps la bride à ses braves lorsque l'on prépare comme moi de futures grandes batailles, mais de celà j'en parlerai plus loin.

    Quelques minutes après l'on toque à nouveau à ma porte, c'est le Père Fulmance des Emplettes:

    -Ah mon père je voulais justement m'entretenir avec vous, et même j'aurais désiré que vous m'entendassiez en confession...

    -En confession? Euh plus tard mon fils, demain matin juste avant la messe plutôt... je dois m'absenter pour aller bénir un établissement dont l'on fait l'ouverture ce soir...

    -Le Crazy Mambo?

    -Quelque chose comme ça, oui il me semble.

    -Béh ma foi mon père vous allez vous retrouver là en territoire profâne et même...

    -Et oui même un peu plus que celà, mais vous savez que j'ai  l'âme missionnaire mon fils, je pense que ma présence aura quelque utilité là-bas d'autant que tout notre équipage y est convié!

    -L'amiral y va aussi?

    -Tout le premier mon fils, tout le premier, il s'en fait une fête et celà m'inquiéte.

    -Alors je ne peux que vous encourager mon père à vous y rendre pour y surveiller notre monde.  

    Le Père Fulmance me quitte, il a mis sa plus belle barbe et une soutâne immaculée en satin, vrai il a quelque chose dans ces moments-là de nos plus grandes figures de saint. 

     

    A minuit je monte sur le pont aprés une sieste réparatrice et je constate un peu étonné que je suis à peu prés seul à bord du Ingmör Bergmön.

    Quand même j'aperçois l'homme de quart qui se précipite vers moi en courant, il me tend ses jumelles.

    -Ah monseigneur je vous remercie, un peu plus et j'étais en retard pour l'inauguration.

    Et le bougre saute sur la passerelle et s'éloigne en courant.

    Des sanctions! Je demanderais des sanctions, décidément notre marine a perdu toutes ses traditions, me voilà réduit à la fonction de veilleur de nuit sur un contre-torpilleur.

    Ah la vie est farce quelques fois.

     

    Je l'ai dit quand je n'inaugure pas je m'ennuis très vite.

    Aprés avoir fait trois fois le tour du navire, je suis à deux doigts de courir à mon tour à l'inauguration, lorsque que quelque chose m'arrête, sans doute le sens de mes devoirs.

    Et puis je viens d'apercevoir sur le quai, une forme... et même des formes qui ne me sont pas inconnues.

    -Ouh! Ouh! Il y a quelqu'un? Je peux monter?

    Mais c'est.... mais oui la charmante épouse de mon tailleur, elle porte à bout de bras les trois uniformes de parade que j'ai commandés à  son époux:

    -Ah Monseigneur je suis bien contente de vous trouver! Je me suis permis de venir vous livrer moi-même vos costûmes, mon mari les a terminés ce tantôt et...

    -Rien ne pressait madame.

    -Si, si justement ça pressait! Bon, il faut un dernier essayage... et puis mon mari n'est pas là ce soir, il est invité à l'inauguration ...

    -Du Crazy mambo?

    -Non, non du foyer pour jeunes filles écornées qu'ont monté les Diaconesses de Port Glandulk... si vous voulez que l'on fasse les essayages tout de suite Monseigneur.

    L'essayer c'est l'adopter! La diabolique rouquine n'a rien perdu de ses qualités de fond.

     

    Nous sômmes dans le plein abandon de nos sens lorsque une demie-douzaine d'hirsutes font irruption dans ma cabine l'arme au poing.

    -Debout Pèpère on va promener!     

    Je me léve,  nu et  érigé de toute parts, si je puis dire, je me montre ferme... enfin sec, très sec:

    -Ah non celà suffit maintenant! Et d'abord qui êtes-vous?

    -Le Front de Libération  de l'Ilôt Gabor?

    -C'est où ça?

    -Béh c'est ici, enfin à côté.

    J'essaie de me souvenir de la géographie des lieux, de fait l'Archipel des Futraks compte un nombre incalculable d'iles et d'ilôts s'ils réclament tous leur indépendance on en a pas encore fini.

    Malgré ma résistance ils parviennent à m'empoigner, me ligoter et m'emmener avec eux, ils me jettent dans une barque et nous voguons vers le funeste ilôt.

    Après quelques coups de rames nous y débarquons.

    Avouons-le ma surprise n'est point complète d'y découvrir sirotant des cocktails ici bien moins qu'exotiques: N'Gutu N'Gutu et le gouvernement tsilongais en exil ... ou plus exactement en chaise longue. (à suivre...)     

    « en esclusivité 'undiale pour TéléPuteMagazine Le pot de départ à la retraite des studios Warner d'Oussama Ben Laden 1/1 by Lofti BenayakDivin meublé! 1/1 par A.Sottos »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , ,