• La Pute équitable. 1/1 Par G.M.Néoletto.
    Zie equitabeule houquère
    Les aventures de Jean-Plaude et Jean-Cluc militants Umpistes de base
    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Avec Jean-Cluc qui est comme moi au comité central de l'UMP Basse Meuse on a été invité en Suisse au congrès de l'UDC . Tout de suite on a été surpris c'était pas comme chez nous où les élus sont nommés, chez eux  les élus sont élus, y sont bizarres ces suisses. On nous avait refilé un badge avec nos noms, titres et qualités et très vite on a été entouré et un peu chahuté.

    -... alors la présidence Choukroun ça marche toujours? C'est la saison des soldes non on dirait?

    -C'est vrai ça qu'est-ce qu'il devient le petit bleu qui tâche? Le président du pouvoir d'achat... dans les chaussettes.

    Ils disaient que notre dynamique président faisait vendeur de fripes... à l'arraché. Sauveur du monde à la sauvette. 

    -On a toujours l'impression qu'il veut vous refiler en Décembre sa collection d'été ce type-là!

    -L'UMP ça veut dire quoi déjà? L'Union des Mickeys Péteux c'est ça?

    Il faut aller à l'étranger pour savoir qu'on se fout de nous... à l'étranger! Vrai on est ressorti de là complètement déprimé avec Jean-Cluc.

    Pour se remonter... le moral, on a décidé de se faire une pute, une à deux.

    Il faut dire qu'en Suisse c'est presque aussi cher qu'en France, enfin pas autant il faut pas exagérer, mais eux en plus ils ont une monnaie bizarre, le truc overclocked, le Franc que ça s'appelle et c'est super difficile de s'y retrouver par rapport à notre euro national à cause des conversions.

    On s'est renseigné auprès du barman du bar de l'hôtel, il nous a dit que dans le coin c'était de la pute haut de gamme plutôt Hédiard que Shopi ou Ed.

    -Enfin je vais essayer de vous dépanner, il y a un petit jeune qui s'est lancé dans le coin il y a pas longtemps, il doit faire des promotions pour ses débuts, je vais l'appeler.

    Pour les putes ou les banques ils sont organisés les suisses, y a pas mieux, le barman a raccroché:

    -Il va passer, vous avez qu'à aller l'attendre en terrasse.

    <o:p> </o:p>Une demi-heure après on a vu arriver un petit mec à vélo, dans son caban, avec son écharpe, son petit sac à dos et sa tête de foutriquet à préjugés recyclés il ressemblait à n'importe quel bobo parisien ou bas meusien.  

    Il a sorti de son sac à dos des dépliants sur papier chiottes mâchés et recyclés qu'il nous a distribués et il s'est présenté:

    -Wilfried Shmutts de Lausanne je suis proxénéte éthique.

    Déjà ça impressionnait, presque autant que ses tarifs baveux imprimés sans solvant. Proxénéte éthique quézaco a demandé Jean-Cluc?

    Wilfried nous a expliqué dans le détail qu'il avait des principes, mais ça, rien qu'à sa gueule on s'en doutait, et que le proxénétisme était une carrière comme n'importe quelle autre si on la suivait selon les susdits principes éthiques, il était donc un proxénéte allégé en matières grasses, pratiquant le commerce sexuel équitable, il faisait venir ses filles de Bolivie où elles avaient été élevées dans des petites bordels familiaux bien loin des taules industriels:

    -... comme vous pouvez le voir on a reçu le label Max Havelaar 

    -Pourquoi tu fais aussi de l'expresso ? A demandé ce con de Jean-Cluc.

    -Non, nous avons été labellisés dans la catégorie "Equitabeule sex". Regardez nos tarifs, nous ne faisons pas de vente forcée, vous avez nos conditions de vente en bas de page, je vous laisse réfléchir...

    Il s'est mis à siroter sa menthe à l'eau.

    Finalement on s'est décidé pour Maria Susa.

    -Très bien, je vous accompagne à l'hôtel.

    Le petit proxo propret a enfourché son petit vélo propret jusqu'à l'Hôtel propret et on l'a suivi à pied sale, arrivés à la Résidence du Panier Défleuri il a salué la réceptionniste, une mémére impayable:

    -C'est madame ma mère. Nous a-t-il expliqué en montant son vélo à l'étage, là il a ouvert la porte de la chambre 15.

    <o:p> </o:p> Autant le dire tout de suite, j'ai trouvé Maria Susa tarte. Avec son petit chapeau melon enfoncé jusqu'aux oreilles, son châle tricoté maison et son regard résigné on avait pas tellement envie de la baiser, plutôt de lui mettre une tarte et de la renvoyer au pays en port dû. 

    Jean-Cluc lui s'en foutait, il avait la trique, équitabeule ou pas, il voulait tringler, il a renversé la fille sur le pieu et il a commencé à l'entreprendre...

    -Ah mais non, c'est pas éthique ça, d'abord vous devez procéder au paiement auprès de mam... de la réception, vous allez recevoir en contrepartie une savonnette bio, une serviette en coton sauvage ainsi qu'une copie de nos conditions de vente  et...

    Jean-Cluc était déjà dans l'escalier, il a ciglé maman Shmutts et il est remonté aussi vite, il est passé dans la douche pour se savonner son appareil à frissons, et il est revenu à poils et aussi érigé qu'un obélisque d'importation:

    -Bon, ben vous pouvez nous laisser? Il a demandé au proxo éthique.

    -Non, non je dois surveiller la prestation.

    Jean-Cluc est reparti à l'assaut.

    -Ah non ça on n'a pas droit!

    -Comment ça? Mais merde on a payé.

    -Oui mais c'est pas éthique.

    -Et ça?

    -Non plus ou alors il y a un supplément.

    -Ben merde alors... mais c'est qui les deux vieux là dans le coin prés de l'armoire avec leur drôle de chapeau melon qui nous regardent en se marrant?

    -Ce sont ses parents, on les a fait venir de Bolivie pour un meilleur confort affectif...

    -Et le scrabbeule on peut? J'ai demandé énervé.

    -Oui mais il y a un supplément... mais on fournit le scrabbbeule équitabeule .

    En voyant comment ça tournait... court, j'ai dit à Jean-Cluc:

    -Bon Jean-Cluc on s'encluquent ce sera toujours ça d'économisé.

    A l'UMP on a l'habitude, ça fait même plus mal.

    -Ta gueule Jean-Plaude j'ai payé pour baiser, je baiserai... c'est combien les suppléments?

    Pour se retrouver du courage, elle était de moins en moins laubée la bolivienne, on aurait dit une poire pelée qui se flétrissait à vue d'oeil, Jean-Cluc il a vidé le minibar et il est remonté en ligne.

    <o:p> </o:p>Quand il est revenu sur terre il a vu la tête hilare des deux vieux à chapeau rond et de la Maria Susa toute rhabillée assise devant eux, drôle de tableau de famille, surtout il a regardé la facturette de sa carte bleue que lui tendait Wilfried Shmutts, le proxo éthique.

    -Putain c'est pas vrai je me suis vraiment fait enc...

    -Normal, vous l'avez enc...elle vous enc..., c'est ça l'équitabeule trade! Ah vous n'oublierez pas de laisser un petit quelque chose à mam... à la réception.

    version imprimable: http://revue.lurbaine.net

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique